Aujourd'hui

Retour sur le sommet UE/Etats-Unis

Cette semaine s'est tenu à Bruxelles un sommet UE/Etats-Unis en présence du Président américain Barack Obama ainsi que de l'ensemble des chefs d'Etat ou de gouvernements de l'UE. Si le volet ukrainien de ce sommet a débouché sur des décisions qui vont dans le bon sens, notamment en ce qui concerne les exportations de gaz américain pour atténuer la dépendance de l'Europe au gaz russe, le bilan de ce sommet demeure très mitigé sur le volet accord transatlantique (TTIP) au regard des résultats obtenus sur la protection des données notamment. En effet, alors que le Parlement européen s'était largement prononcé pour une suspension de l'accord SWIFT (transfert de données interbancaires) lors de la dernière session à Strasbourg en raison d'un risque que la NSA n'accède à cette base de données; le Président de la Commission ignore ce vote des parlementaires européens et soutient la progression des négociations en la matière. Par ailleurs, nous pouvons être plus que circonspects quant aux déclarations du Président Obama sur la réforme de la NSA, les engagements sont très flous et rien n'indique que l'agence américaine cessera d'agir comme elle l'a fait jusqu'à présent, en violant la vie privée de millions d'européens. Enfin, que dire des déclarations de M. Barroso qui a appelé à ne pas spéculer sur les négociations avant qu'elles n'aient abouti. Au contraire, on peut légitimement s'inquiéter du manque de clarté de sa part comme de la part du Président Obama sur le contenu de l'accord transatlantique et sur les concessions qui se préparent en coulisses pour l'Union Européenne. En tant que parlementaires européens, nous veillerons à ce que les droits des européens ne soient pas utilisés comme variable d'ajustement pour abaisser les normes qui les protègent par rapport aux normes américaines. Photo : Francois Lenoir/Reuters

Vidéos